Campagne classe exceptionnelle 2020 (profs et agrégés)

La candidature  doit être exprimée sur I-Prof entre le 2 et le 23 mars 2020.

Guide_classe_exceptionnelle et annexe_

Avec la crise sanitaire, les CAPA ont été déplacées. Elles se tiendront le lundi 20 juillet pour les agrégés et le mardi 21 juillet pour les profs d’EPS. Avec la loi de transformation de la fonction publique et la suppression des CAPA, nous vivrons donc les dernières commissions administratives PARITAIRES académiques.

Afin de permettre aux commissaires paritaires de vérifier les infos de l’administration et d’intervenir, remplis et renvoie au 138 rue de Pessac, 33000 BORDEAUX ou à :
-pour les agrégés : la fiche fiche_clexc_agr20
-pour les professeurs d’EPS : fiche_clexc_prof20

La classe exceptionnelle est un débouché de carrière après la hors-classe permettant l’accès à la hors échelle lettre A (HEA) pour les Professeurs d’EPS.

Le SNEP-FSU opposé à la création d’un nouveau grade fonctionnel et au mérite, continue d’agir pour ouvrir ce nouveau débouché de carrière à tous et toutes dans la continuité du dernier échelon de la hors classe.

Les conditions requises s’apprécient au 31 août 2020 pour une nomination au 1er septembre 2020.

Peuvent accéder à la classe exceptionnelle tous les professeurs d’EPS, en activité, en position de détachement ou mis à disposition d’un organisme ou d’une autre administration, et remplissant les conditions suivantes :

– un premier vivier constitué des agents qui ont atteint au moins le 3ème échelon de la hors-classe et justifient de huit années de fonctions accomplies dans des conditions d’exercice difficiles ou sur des fonctions particulières.
La candidature doit être exprimée sur I-Prof entre le 2 et le 23 mars 2020.

Liste étab prioritaires

– un second vivier constitué des agents qui ont atteint le 6ème échelon de la hors-classe. L’examen de leur situation n’est pas conditionné à un acte de candidature.

Le SNEP avec les syndicats de la FSU ont obtenu du ministère la mise en place d’un barème national pour l’accès à la classe exceptionnelle. Celui-ci est constitué d’un avis du recteur (Excellent / Très satisfaisant / Satisfaisant / Insatisfaisant) et de l’ancienneté dans la hors-classe. Ce dernier élément de barème ne servira qu’à départager les personnels ayant un même avis.
Le choix actuel du ministère va à l’encontre de ce que nous défendons et survalorise l’avis du recteur.
Ainsi la composition du barème et les volumes de promotion risquent de conduire à une saturation rapide des promotions si les recteurs ne privilégient pas les personnels en fin de carrière. En effet, les contingents de promotion dépendront rapidement du nombre de départ en retraite.
Les missions reconnues créeront de fait des inégalités entre les disciplines, les genres ou les corps, ce que le ministère reconnaît lui-même.

Le SNEP-FSU agit et agira pour que les promotions qui seront effectuées dès cette année puissent permettre à tous d’envisager à terme l’accès à la classe exceptionnelle.

Christelle Destang

Secrétaire départementale du SNEP 64. Commissaire paritaire.